curo
vig etrs

LA CUROTHÉRAPIE, UN MÉLANGE DE SAVOIRS

La Curothérapie, un mélange de savoirs

Un protocole strict

Magali et Jacques Largeaud, qui ont mis au point la Curothérapie, s'appuient à la fois sur la médecine chinoise, le magnétisme, la géobiologie, la science quantique, la naturopathie et la Lithothérapie.

Après avoir longuement étudié ces diverses thérapies, ils ont élaboré leur propre pratique.

Cette approche holistique et douce, qui se veut complémentaire d'un suivi médical lorsqu'il est nécessaire, considère toutes les dimensions du corps, physique, émotionnelle, mentale et surtout donc, énergétique. Elle s'appuie sur des savoirs et des techniques ancestraux.

La science quantique a établi que tout est énergie. La matière, concrètement, est un amas d'atomes.

Entre elles, il y a du « vide », ou plutôt, comme l'a établi la mécanique quantique, des fréquences et des vibrations. Ce qui est invisible existe, cela a été démontré depuis longtemps. « C'est un peu comme les ondes radio : pour trouver la bonne station, on tourne les boutons, on ajuste, on cherche.

L'harmonisation énergétique a cette même démarche de s'aligner sur les différentes fréquences. Car nos vies ne sont pas linéaires. Depuis notre conception, jusqu'à aujourd'hui, nous avons vécu des chocs, des traumatismes, nous avons emmagasiné des peurs, des angoisses, développé des pathologies. Notre corps mémorise tout. C'est là que la Curothérapie intervient ». 

Les corps énergétiques

L'être humain est constitué de huit corps. Son enveloppe physique est celle à laquelle s'intéresse globalement la médecine traditionnelle. Mais il en existe sept autres, qui s'emboîtent les uns sur les autres comme des poupées russes. On reconnaît ainsi le corps éthérique (énergie), émotif (sentiments), le mental (pensées), le corps causal (programmes), le spirituel (croyances), le corps de cristal (perceptions), et le dernier, le corps de lumière (émanations). 

Au cours de son existence, chaque corps est affecté par des vécus, blessures, chocs, blocages, mémoires, liens, traumas, qui demeurent et s'accumulent, si on ne les enlève pas, et des parasites qui se nourrissent des différentes énergies. Ils sont invisibles au microscope, mais perceptibles par clair ressenti. Ces petits « accidents de la vie », émotionnels ou physiques, s'emmagasinent en nous, et leur présence crée un déséquilibre. Même nos vies antérieures peuvent avoir un impact sur notre existence actuelle. La Curothérapie travaille à retrouver cette harmonie, à nettoyer ces « énergies usées », à rééquilibrer l'ensemble des corps énergétiques. 

La Curothérapie, un mélange de savoirs

La Curothérapie, c'est pour qui ? 

Un choc émotionnel peut causer une douleur physique ou une maladie dans la zone où la mémoire du choc a été stockée.

Une déception sentimentale peut se manifester par une douleur à l'épaule droite où un différend au travail peut provoquer une gêne dans la gorge ou un nœud à l'estomac. Les gens qui se tournent vers Bénédicte peuvent souffrir d'infections générales, de dépressions, de rhumatismes, de maladies auto-immunes, de problèmes émotionnels, peuvent rencontrer des difficultés de fertilité, mal au dos… 

La curotherapie peut intervenir sur les animaux de compagnie – « Eux aussi ont des corps énergétiques, et ils ont tendance à absorber les énergies négatives pour nous protéger » - et sur les habitats. Certains lieux de vie génèrent des problèmes de santé chez les individus, du stress ou des soucis de sommeil. C'est le domaine de la géobiologie. Un bâtiment construit sur un sous-sol qui contient une faille géologique, ou à côté d'un cimetière, des lieux où il y a eu des événements violents par le passé, ou des cheminées cosmo telluriques, qui sont comme des sas de respiration de la terre, peuvent affecter les individus. 

Un protocole strict

La Curothérapie agit quelle que soit la distance de séparation entre le thérapeute et celui qui le contacte. Il n'est pas besoin à celle-ci d'être dans un état ou une situation particulière lors de l'harmonisation, celle-ci s'impose et s'installe immédiatement ou dans les 3 jours, et au maximum dans les 23 jours. Pour travailler, Bénédicte suit un protocole soigneusement établi, qui lui permet de cadrer et d'optimiser ses interventions.

Le patient remplit d'abord un questionnaire, où il peut indiquer s'il souffre d'une problématique de santé particulière. « Pour les harmonisations, je procède comme à l'hôpital, de manière très carrée : d'abord, j'observe la personne, je parle avec elle.

Tous les soins font l'objet d'un compte rendu par mail, très détaillé, pour expliquer le travail qui a été effectué, les entités qui ont été nettoyées. Cela s’opère à distance et à partir de photos, et au cours de 3 séances minimum, à environ une semaine d'intervalle. « Lors de la première séance, je retire les principaux blocages énergétiques, la chape de plomb, les parasites, qui nous emprisonnent comme des carcans. Lors de la deuxième, je me concentre sur les quatre premiers corps énergétiques, le corps émotif, le mental, l'éthérique et le causal. Je fais la même procédure, je cherche les chocs, les virus, ce qu'on appelle des énergies usées, tout ce qui nous ralentit et nous donne une sensation de lourdeur inexpliquée.

Le troisième soin est plus spécifique, je me concentre sur tous les organes, pour traiter ceux qui en ont besoin ». 

L'harmonisation énergétique est un allié pour la médecine de demain.

12 rue du Stade - 67970 OERMINGEN